Verenigde Oost-Indische Compagnie ou V.O.C. (Compagnie néerlandaise des Indes orientales)

1 fois

Depuis des siècles, les Hollandais ont une relation spéciale avec l’eau. Ils ont dû non seulement « conquérir » leur propre pays sur la mer, mais ils ont également voulu conquérir le reste du monde par la mer. Un bon exemple est la V.O.C, l’entreprise hollandaise qui transportait des épices venant de l’Asie.

Route de navire vers l’Asie

Vers les 15e et 16e siècles, le commerce des épices était contrôlé par les Portugais qui avaient découvert la route maritime vers l’Asie avec Vasco de Gama. Dès que les Hollandais ont pu suivre cette route, ils ont commencé à faire du commerce avec des pays asiatiques comme Ceylan, la Malaisie, la Thaïlande, le Vietnam et la Chine.  Au sommet de son pouvoir, la V.O.C. employait 25 000 personnes et décidait de tout dans ces régions.

Corruption

Des milliers de soldats, à la recherche d’aventure, veillaient à ce que les gens fassent du commerce avec les Hollandais. En outre, ils étaient tous corrompus et s’enrichissaient avec de la contrebande. Ce n’est que dans la 2e moitié du 18e siècle que la V.O.C. perdra sa place, en partie parce qu’ils n’étaient pas de taille contre le pouvoir des Anglais qui commencèrent à prendre le relais.