Fernando Botero: celebrate life!

872 fois

2 juin 2016

Fernando Botero: celebrate life!

C’est avec une grande fierté que la Kunsthal de Rotterdam présente cet été une grande rétrospective de l’artiste colombien de renom international Fernando Botero (1932). Basée sur une sélection de la collection personnelle de Botero, l’exposition montre un aperçu des tableaux de son œuvre imposante, les plus appréciés par l’artiste lui-même. ‘Botero: Celebrate Life!’ réunit près d’une centaine de peintures, de dessins et de pastels ainsi que quelques sculptures, avec l’énorme ‘Caballo’ comme figure de proue : la célèbre sculpture de cheval de Botero.

En savoir plus

C’est avec une grande fierté que la Kunsthal de Rotterdam présente cet été une grande rétrospective de l’artiste colombien de renom international Fernando Botero (1932). Basée sur une sélection de la collection personnelle de Botero, l’exposition montre un aperçu des tableaux de son œuvre imposante, les plus appréciés par l’artiste lui-même. ‘Botero: Celebrate Life!’ réunit près d’une centaine de peintures, de dessins et de pastels ainsi que quelques sculptures, avec l’énorme ‘Caballo’ comme figure de proue : la célèbre sculpture de cheval de Botero.

Des tableaux inspirés de ses souvenirs de jeunesse de la vie en Amérique Latine ainsi que des reproductions d’œuvres classiques dans le style typique de Botero y seront présentés. La corrida et le cirque font partie des autres thèmes abordés. L’art de Botero respire la vie latino-américaine. Les corps et objets, gigantesques et gonflés, semblent en apesanteur, malgré leur taille, comme flottant. Ce volume fait partie intégrante de l’œuvre de Botero et donne à son art un côté excessif, avec un effet tantôt comique, tantôt émouvant. La série de ‘Pères Noël’ féminins est à noter, inspirée des images iconiques de saintes féminines. Botero les représente en héroïnes profanes, pourvues d’accessoires significatifs comme une bible ou une bougie, où leur auréole forme un contraste surprenant avec leurs habits et leur posture.

La vie latino-américaine

‘Botero: Celebrate Life!’ montre comment Botero crée un univers magique de personnages et de scènes de la vie quotidienne, où la politique et la religion prennent toute leur place. Bien que son œuvre semble à première vue légère et frivole, l’histoire violente de son pays natal, la Colombie, se fait tout de même sentir. Son origine et son passé ont profondément marqué Botero, ce qui se traduit directement dans ses œuvres mettant en scène le président, des exécutions ainsi que des veuves éplorées et de manière indirecte dans ses tableaux de personnes faisant la fête en dansant avec des visages inexpressifs sous la lumière d’ampoules nues.

Hommage aux vieux maîtres

Fernando Botero est un artiste universel, qui puise aussi bien dans la tradition latino-américaine que dans l’histoire de l’art européen. Aussi, il rend hommage aux œuvres réputées de vieux maitres comme Diego Velázquez, van Eyck et Piero della Francesca. Ces œuvres représentent une marque d’honneur aux artistes qu’il a étudié des années durant, ainsi qu’une ode aux techniques, au savoir-faire et à l’esthétique des vieux maîtres. La religion est un des sujets de prédilection de Botero. Il donne son opinion de manière satirique dans des peintures mettant en scène des religieuses, des cardinaux et des papes.

Le catalogue de l’exposition

L’exposition ouvre ses portes au public le samedi 2 juillet à partir de 10h jusqu’à le 11 septembre 2016. Le 2 juillet à partir de 13h, Fernando Botero sera présent dans la Kunsthal pour un Artist Talk et pour signer le catalogue de l’exposition.