Le Musée Kröller-Müller présente : « Van Gogh & Co »

485 fois

18 mars 2015

Le Musée Kröller-Müller présente : « Van Gogh & Co »

Au cours de l'année Van Gogh 2015, ayant pour thème « 125 ans d'inspiration », le Musée Kröller-Müller va présenter l'exposition Van Gogh & Co. À travers la collection. Des natures mortes, motifs inspirés par la nature, scènes urbaines et figures humaines de Vincent van Gogh y côtoieront des œuvres de prédécesseurs, contemporains et adeptes qui traitaient les mêmes genres. Le public pourra y admirer plus de cinquante peintures et dessins de Van Gogh ainsi qu’un nombre identique d'œuvres réalisées par d’autres artistes tels que François Bonvin, Jan Toorop, Henri Fantin-Latour, Jean-Baptiste-Camille Corot, Paul Cézanne, Adolphe Monticelli et Bart van der Leck.

En savoir plus
Kröller-Müller Museum

Au cours de l'année Van Gogh 2015, ayant pour thème « 125 ans d'inspiration », le Musée Kröller-Müller va présenter l'exposition Van Gogh & Co. À travers la collection. Des natures mortes, motifs inspirés par la nature, scènes urbaines et figures humaines de Vincent van Gogh y côtoieront des œuvres de prédécesseurs, contemporains et adeptes qui traitaient les mêmes genres. Le public pourra y admirer plus de cinquante peintures et dessins de Van Gogh ainsi qu’un nombre identique d'œuvres réalisées par d’autres artistes tels que François Bonvin, Jan Toorop, Henri Fantin-Latour, Jean-Baptiste-Camille Corot, Paul Cézanne, Adolphe Monticelli et Bart van der Leck.

Les premiers tableaux de Van Gogh étaient des natures mortes, sujet qui tel un fil rouge est revenu tout au long de sa carrière. Certaines natures mortes peuvent même être considérées comme une forme d'autoportrait, notamment la Nature morte à la planche à dessin et aux oignons, mettant en scène plusieurs objets de sa vie quotidienne à Arles. Des natures mortes nées pendant la période néerlandaise et la période française de Van Gogh pourront y être admirées aux côtés d'autres œuvres de François Bonvin et Théodore Ribot. La Nature morte à la cruche barbue de Van Gogh présente une ressemblance frappante avec celle de Bonvin – intitulée Nature morte : pots et chapeaux – de la même époque. Les natures mortes de fleurs peintes par Van Gogh après son arrivée à Paris peuvent être comparées aux œuvres, entre autres, d'Henri Fantin-Latour qui a eu un très grand succès en tant que peintre de montages de fleurs.

Depuis ses tout débuts (aux Pays-Bas) et pendant toute sa carrière de peintre, Van Gogh a réalisé des motifs inspirés par la nature. Cyprès et deux femmes est l'une des œuvres qui a vu le jour pendant son séjour en Provence. Dans sa peinture intitulée La route vers l’étang, Paul Cézanne, son aîné de plusieurs années, a utilisé une perspective comparable, vue depuis une route. Parmi les autres œuvres présentées, citons notamment les créations de Alfred Sisley et Johan Thorn Prikker.

Ses scènes urbaines, en particulier des périphéries, Van Gogh les a réalisées pendant son séjour à Paris ; La butte Montmartre est l'une des plus connues. Maximilien Luce en a fait de même, comme en témoigne Terrain à Montmartre, Rue Championnet. Les scènes urbaines étaient également le sujet de prédilection des artistes néerlandais George Breitner et Isaac Israels.
Les figures humaines reviennent dans toute l'œuvre de Vincent van Gogh, des têtes de paysans datant de ses débuts à Nuenen aux célèbres portraits d'amis et de connaissances réalisés à Arles, comme L’Arlésienne (portrait de Madame Ginoux). Les figures  de Jean-François Millet, dont Van Gogh était le fervent admirateur, sont également présentées.

Un hommage à Van Gogh

Outre l'exposition Van Gogh & Co. À travers la collection, le musée accueille également une plus petite présentation, en l'honneur de Van Gogh. Cette présentation comprend notamment une statue de Van Gogh réalisée par Joseph Mendes da Costa ainsi qu'un hommage passionné à l'artiste par Vilmos Huszár. Une série de posters y est également exposée, série créée en 1990 pour commémorer à l'époque le centième anniversaire du décès de Van Gogh. Ces posters présentent des créations de différents artistes, notamment Roy Lichtenstein, Giuseppe Penone et Mario Merz, où ils expriment leur admiration pour Van Gogh.

Vincent et Helene

Le Musée Kröller-Müller est devenu la résidence secondaire de Vincent van Gogh. Comptant près de 90 tableaux et plus de 180 dessins, le musée héberge la deuxième plus grande collection Van Gogh au monde. Pour Helene Kröller-Müller, ce musée est l'œuvre de toute une vie. Avec son époux, Anton Kröller, elle a en effet acheté près de 11 500 œuvres d'art entre 1907 et 1922. Helene Kröller-Müller a découvert le travail de Van Gogh au cours de l'été 1905, lors de ses premières leçons d'histoire de l'art données par H.P. Bremmer, un historien de l'art. Profondément touchée par l'art, sa passion de collectionneuse a alors vu le jour, avec Van Gogh pour artiste fétiche. Dès le départ, l'œuvre de Van Gogh a donc été au cœur de sa collection.

Une combinaison unique : art, architecture et nature

La visite du musée est une expérience, un véritable voyage de découverte qui commence dès l'entrée du Parc national De Hoge Veluwe. Les visiteurs ont tout le loisir de se promener dans le parc ou d'emprunter l'une des bicyclettes blanches mises gratuitement à leur disposition pour partir à la découverte du plus beau parc naturel des Pays-Bas. La combinaison entre une vaste collection d'art, un impressionnant jardin de sculptures et une nature de toute beauté est absolument unique.

Informations destinées au public : www.krollermuller.nl et www.vangogh2015.eu.