Les cinq plus beaux villages sur l’eau des Pays-Bas

1470 fois

8 décembre 2016

Les cinq plus beaux villages sur l’eau des Pays-Bas

Les Pays-Bas et l’eau : un lien indéfectible que ne sauraient démentir un somptueux littoral et des paysages fascinants où se côtoient canaux, fossés, étangs, lacs et rivières. Mais sans les stations de pompage, les polders et les digues la moitié du pays serait submergée par les eaux. Après une lutte acharnée, les Néerlandais ont réussi à maîtriser cet élément et à en tirer profit. Il suffit pour s’en convaincre de se rendre dans l’un de ces cinq villages : Giethoorn, Marken, Bourtange, Schokland et Hindeloopen.

En savoir plus

Les Pays-Bas et l’eau : un lien indéfectible que ne sauraient démentir un somptueux littoral et des paysages fascinants où se côtoient canaux, fossés, étangs, lacs et rivières. Mais sans les stations de pompage, les polders et les digues la moitié du pays serait submergée par les eaux.

Après une lutte acharnée, les Néerlandais ont réussi à maîtriser cet élément et à en tirer profit. Il suffit pour s’en convaincre de se rendre dans l’un de ces cinq villages : Giethoorn, Marken, Bourtange, Schokland et Hindeloopen.

Giethoorn est un village de 2 500 habitants situé dans la partie nord-ouest de la province de l’Overijssel, à près de 30 kilomètres de la superbe ville de Zwolle. Cet authentique village de chaumières, d’anciennes fermes dissimulées dans la végétation et de ponts en dos d’âne enjambant les canaux est facilement accessible à pied, surtout la partie la plus ancienne. Et pour se déplacer, quoi de mieux que le « punter », bateau emblématique de la région, propulsé à l’aide d’une perche ? Autant de caractéristiques qui ont valu à cette pépite du Parc national de Weerribben-Wieden le surnom de « petite Venise des Pays-Bas ».

Sur les rives du lac Markenmeer, le village de Marken, autrefois insulaire, est désormais relié au continent par une digue construite dans les années 50. Ses maisons en bois colorées, ses ponts-levis, son célèbre phare, ses ruelles étroites et sa marina pittoresque où sont arrimés de vieux bateaux de pêcheurs confèrent à ce paysage un caractère unique. Et c’est pour préserver ce cadre unique que le village de Marken a été interdit aux voitures. La population locale, fière de son passé, n’hésite pas à revêtir les costumes traditionnels à l’occasion de festivités.

Bourtange est un village fortifié de la province de Groningue, au nord-est des Pays-Bas, près de la frontière avec l’Allemagne. Fortifié en 1580, ce bourg parfaitement restauré se présente sous la forme d’une étoile à cinq branches, profil typique des places fortes de l’époque. La ville est entourée d’un riche réseau de canaux, également en forme d’étoile, construit dans le but d’isoler et de protéger le petit bourg. La visite de la forteresse plonge indéniablement le voyageur dans une ambiance médiévale, accentuée par les reconstitutions de batailles de la Guerre de quatre-vingts ans qui opposa jadis les Pays-Bas à l’Espagne. Et pour prolonger cette atmosphère, le visiteur optera pour une nuit à l’Hotel Bourtange, une ancienne caserne parfaitement restaurée.

Malgré la menace constante de l’orageux Zuiderzee (littéralement « mer du Sud »), l’île de Schokland a été pendant des siècles densément peuplées. La mer envahissant de plus en plus les zones habitées, la population a été contrainte de s’établir dans les parties plus hautes de l’île, avant de devoir rejoindre le continent. Les travaux d’aménagement entrepris dans les années 40 ont transformé Shockland en île entourée d’un polder, et non plus de la mer. Le visiteur aura la possibilité d’explorer le musée municipal et de découvrir, le temps d’une visite guidée, les vestiges du phare, du port et de l’église. Schokland a été le premier site néerlandais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Hindeloopen est un village historique qui doit sa fondation et son développement à la pêche et aux échanges commerciaux sur la mer « Zuiderzeee », devenue l’Ijsselmeer depuis sa fermeture par un barrage. L’âge d’or du village s’est éteint à la fin du XIXe siècle, lorsque commerçants et pêcheurs sont partis s’installer à Amsterdam, laissant Hindeloopen à son sort de petit village de pêcheurs. C’est le tourisme qui a su lui redonner de l’éclat à partir du milieu du XXe siècle. Aujourd’hui parfaitement restaurés, de nombreux vestiges de cette période faste sont ouverts au visiteur. Incontournables, les résidences des capitaines de vaisseau et leurs petites dépendances extérieures (où l’épouse et la famille des marins attendaient leur retour) valent assurément le détour. Le centre du village se caractérise par son vaste réseau de canaux, ses petits ponts, ses petits jardins, et d’anciens et pittoresques édifices en briques et aux toits rouges. Parmi les plus petites des onze villes de la Frise, cette bourgade authentique a su préserver son atmosphère unique grâce à son histoire et à son dialecte.