Les délires moyenâgeux de Jérôme Bosch

203 fois

15 octobre 2015

Les délires moyenâgeux de Jérôme Bosch

Jérôme Bosch est connu pour les célèbres monstres, figures diaboliques, anges et saints qui peuplent ses dessins et ses panneaux. Son œuvre caractéristique, pleine d’illusions et d’hallucinations, de gnomes bizarres et de cauchemars, illustre sans pareil les grands thèmes de son époque : la tentation, le péché et la confession.

En savoir plus

Jérôme Bosch est connu pour les célèbres monstres, figures diaboliques, anges et saints qui peuplent ses dessins et ses panneaux. Son œuvre caractéristique, pleine d’illusions et d’hallucinations, de gnomes bizarres et de cauchemars, illustre sans pareil les grands thèmes de son époque : la tentation, le péché et la confession.

The Haywain, Madrid, Museo Nacional del Prado With the special collaboration of The Museo Nacional del Prado

Jérôme Bosch revient dans sa ville natale

L’exposition est un hommage sans précédent au plus grand artiste-peintre néerlandais du Moyen Âge : jamais autant d’œuvres du « peintre démoniaque » n’avaient encore été réunies en un même endroit. Pour cette occasion unique, la majeure part de son œuvre revient à ’s-Hertogenbosch, ou Bois-le Duc en français, la ville où il est né sous le nom de Jheronimus van Aken. C’est dans cette ville où il a peint ses chefs-d’œuvre et à laquelle il a emprunté son pseudonyme. L’exposition est le point d’orgue de la manifestation culturelle Jheronimus Bosch 500, ponctuée d’une multitude d’événements en tous genres pour commémorer, en 2016, le 500e anniversaire de la mort de l’artiste.

Un nombre exceptionnel de prêts

Les dizaines d’œuvres exposées seront notamment prêtées par les plus grands musées du monde entier, dont le Museo Nacional del Prado (Madrid), le Museum Boijmans Van Beuningen (Rotterdam), la Gallerie dell'Accademia/Palazzo Grimani (Venise) et le Metropolitan Museum (New York). Parmi ces œuvres prêtées, les visiteurs pourront admirer La lithotomie et La Tentation de saint Antoine (Museo Nacional del Prado, Madrid), La Nef des fous (Musée du Louvre, Paris), La Mort de l’avare (National Gallery of Art, Washington) et le Triptyque des ermites (Gallerie dell'Accademia, Venise). Le nombre exceptionnel d’œuvres prêtées pour l’exposition offre aux visiteurs l’occasion unique d’étudier en détail l’imagerie inventive et révolutionnaire de Jérôme Bosch.

Un artiste de génie

Actif aux alentours de 1500, à cheval entre le Moyen Âge et la Renaissance, Jérôme Bosch produit des peintures et dessins qui reflètent mystérieusement les relations entre l’homme, son environnement et son créateur. Jérôme Bosch est considéré comme un artiste de génie, dont l’œuvre représente des mondes que ses contemporains pensaient impossibles. Le peintre fait partie du gratin mondial et son travail a inspiré des générations entières d’artistes, jusqu’à aujourd’hui encore.