Un nouveau musée d’art moderne et contemporain : Voorlinden

31 fois

14 octobre 2016

Un tout nouveau musée d’art moderne

En bordure de mer, bien au vert, s’est ouvert un nouveau musée d’art moderne et contemporain : le Museum Voorlinden. Un bâtiment d’un blanc étincelant abrite désormais la riche et étonnante collection rassemblée ces cinquante dernières années par Joop van Caldenborgh, un riche industriel et collectionneur néerlandais. Outre des présentations de sa propre collection, ce musée proposera également des expositions temporaires.

En savoir plus

En bordure de mer, bien au vert, s’est ouvert un nouveau musée d’art moderne et contemporain : le Museum Voorlinden. Un bâtiment d’un blanc étincelant abrite désormais la riche et étonnante collection rassemblée ces cinquante dernières années par Joop van Caldenborgh, un riche industriel et collectionneur néerlandais. Outre des présentations de sa propre collection, ce musée proposera également des expositions temporaires.

La première présentation de la collection débute par la peinture Maannacht (Nuit de lune, 1912) de Jan Sluijters (1881–1957). Full Moon a pour sujet le plaisir de regarder, d’observer, de comparer et de découvrir. Plus de 40 œuvres d’art de différentes périodes, techniques, matériaux, originaires des quatre coins du monde sont réunies pour la première fois. Full Moon propose, dans le désordre historique, un échantillon ainsi qu’un premier approche de la collection. Le visiteur est invité à créer lui-même des liens et faire des comparaisons, tout en relevant défi de former sa propre opinion.

Œuvres permanentes

Museum Voorlinden abrite quelques œuvres d’art exposées en permanence. Dans le bâtiment même se trouve le Skyspace de James Turrell (1943) ainsi que la sculpture d’acier Open Ended (2007-2008) de Richard Serra (1938). Tous deux sont des classiques de l’art moderne, connus dans le monde entier pour leurs œuvres d’art sur site, souvent spectaculaires. Museum Voorlinden présente également des œuvres permanentes de Maurizio Cattelan (1960) ainsi que la Swimming Pool illusoire de l’artiste argentin Leandro Erlich (1973). Parmi les œuvres semi-permanentes figurent le hyper réaliste Couple under an Umbrella de l’Australien Ron Mueck (1958) et les fascinantes sculptures de verre  de Roni Horn (1955). Afin de pouvoir présenter au mieux ces œuvres d’art, chacune a sa propre salle