Jérôme Bosch

2 fois

Né en : 1450

Mort en : 1516

Discipline : peinture

Style : renaissance artistique

Les plus grands tableaux de Jérôme Bosch

  • Le chariot à foin
  • Le jardin des délices
  • L'adoration des rois mages
  • Le jugement dernier
  • Le vagabond

La vie de Jérôme Bosch

Jérôme Bosch était issu d'une famille de peintres. Son arrière-grand-père, son grand-père, son père, ses trois oncles et ses deux frères étaient tous peintres. Jérôme Bosch fut sans conteste le plus populaire et le plus célèbre de toute la famille.

En 1488, il devint membre de la très respectée Confrérie Notre-Dame, qui regroupait 50 notables de la ville de Hertogenbosch. Le réseau qu'entretenait la confrérie en dehors de la Hollande lui permit de fréquenter la grande aristocratie européenne, qui lui commanda bon nombre de ses œuvres.

Il est probable qu'il voyagea en Europe à au moins deux reprises. Bien qu'il ne fût pas inhabituel qu'un peintre voyageât et étudiât à l'étranger, on ne peut toutefois l'affirmer.

L'oeuvre de Jérôme Bosch

Les tableaux de Jérôme Bosch, la vie et l'esprit fantastique qui les animent, sont des œuvres à part. La plupart d'entre elles illustrent des thèmes bibliques et sont truffées de créatures fantastiques et de doubles sens. Cela lui valut le surnom de « créateur de démons ».

Cette audace assumée le rendit populaire et inspira de nombreux artistes, dont Salvador Dali, Jorg Immendorf et Robert Gober. Mais pour bien des spécialistes et admirateurs, ses œuvres restent impénétrables. Malheureusement, seulement 25 de ses toiles et 8 de ses dessins ont survécu à l'épreuve du temps.

Où voir les tableaux de Jérôme Bosch ?

Le Centre d'art Jérôme Bosch, à Hertogenbosch, est entièrement consacré à la vie et à l'œuvre de Jérôme Bosch, qui vécut à Hertogenbosch de 1450 à 1516. L'un de ses tableaux les plus célèbres, « Le vagabond », est exposé au musée Boijmans van Beuningen de Rotterdam