Le chantier naval Bataviawerf

2 fois

Aidée par sa tradition maritime et son sens des affaires, pendant près d’un siècle, la Hollande a exercé un pouvoir sans précédent. Le chantier naval de Bataviawerf vous révèle les secrets de ces vieux bateaux en bois, du commerce des épices et des longues expéditions en Orient.  

La VOC et le Siècle d’Or

Au 17e siècle, les Pays-Bas ont fondé la première place boursière du monde tandis que la réputation de peintres comme Rembrandt et Vermeer leur assurait un prestigieux rayonnement culturel. Avec la création de la Verenigde Oost-Indische Compagnie (compagnie néerlandaise des Indes orientales) en 1602, la Hollande entama un monopole commercial avec l’Asie qui dura près de deux siècles, appuyé par l’une des flottes les plus puissantes du globe. A la fin de cette période que l’on nomma Âge d’Or, Amsterdam régnait sur le commerce international, loin devant Londres et Paris.

Les navires du Bataviawerf

Le chantier du Bataviawerf présente deux répliques de célèbres voiliers de la VOC, le Batavia et le Zeven Provinciën (qui signifie « sept provinces »). Ce sont des copies conformes aux originaux, construites dans le respect de l'échelle et des matériaux. En les parcourant, on peut imaginer la vie qui régnait à bord. Avec un peu de chance, vous pourrez assister aux tirs des canons.

Autres musées