Musée Ons' Lieve Heer op Solder

1 fois

Ons' Lieve Heer op Solder est une église clandestine située dans le grenier d'une maison de canal, dans le quartier amstellodamois de Wallen. C'est Jan Hartman qui fondait l'église du grenier en 1661 en réaction à la Réformation qui interdisait aux Catholiques d'Amsterdam de pratiquer leur foi en public. Aujourd'hui, 70 000 personnes viennent rendre visite au musée Ons’ Lieve Heer op Solder chaque année pour admirer l'église dans toute sa gloire et en savoir plus sur l'histoire des Catholiques d'Amsterdam.

Église d'Amsterdam

La ville d'Amsterdam compte de nombreuses églises, mais l'histoire d'Ons’ Lieve Heer op Solder est vraiment unique. À l'époque où Jan Hartman transformait sa maison en église clandestine, il n'aurait jamais soupçonné qu'elle deviendrait tout d'abord l'église paroissiale des Catholiques d'Amsterdam pendant 200 ans avant de devenir l'un des premiers musées de la ville.

Si vous vous rendez à l'église dans le quartier de Wallen aujourd'hui, vous visiterez tout d'abord l'intégralité de la maison du canal. Des diverses œuvres d'art et expositions vous enseigneront tout ce que vous devez savoir sur la maison du XVIIe siècle, sur Jan Hartman et sur l'histoire des diverses religions d'Amsterdam au fil des siècles. Malgré le fait que le gouvernement protestant ait entendu parler de cette église catholique clandestine, il mettait en place une politique de tolérance qui laissait libre cours à toutes les dénominations religieuses dérivées du protestantisme.

Visitez l'église clandestine

En 1887, l'église Saint-Nicolas était nommée église paroissiale en lieu et place d'Ons' Lieve Heer op Solder. Un an plus tard, l'ancienne église clandestine d'Amsterdam prenait ses nouvelles fonctions : celles de musée. Les portes ouvraient alors au public. Après le Rijksmuseum, il s'agit du plus ancien musée de la ville. Lors de votre visite à Ons' Lieve Heer op Solder, veillez à admirer tout spécialement les objets d'art centenaires et n'oubliez pas que les Catholiques d'Amsterdam y ont célébré des messes pendant deux siècles.