La maison Siebold

2 fois

La maison Siebold à Leiden est nommée d’après la première personne occidentale qui enseignait la médecine au Japon. Siebold travaillait  dans la colonie hollandaise et collectionnait de nombreux objets et constituait ainsi une très belle collection botanique. Via le Hortus Botanicus, ses plantes sont distribuées partout en Europe alors que les plus beaux trésors naturels, artistiques et culturels sont conservés dans la maison Siebold. Depuis le 19e siècle, les visiteurs viennent du monde entier pour voir la collection

permanente à la maison Siebold.

Commerce entre le Japon et les Pays-Bas
La Hollande a une relation commerciale très particulière avec le Japon. En 1641, la VOC néerlandaise était la seule entité occidentale de pouvoir faire du commerce avec le Japon. Siebold était un médecin et chercheur allemand qui a travaillé en Hollande et habitait au Japon entre 1823 et 1829. Il collectionnait des objets très variés, mais, en 1829, il fut pris en flagrant délit : il essayait de faire passer des cartes du Japon vers l’Occident. Japon renvoya Siebold, considéré un espion. Cependant, les relations commerciales sont restées intactes entre les deux pays.

Le Japon à Leiden

La maison Siebold héberge un peu du Japon dans un hôtel particulier à Leiden. Des expositions sont organisées en permanence dans ce musée, proposant de l’art moderne japonais et néerlandais. La maison Siebold se trouve le long du canal magnifique Rapenburg, une visite à ce patrimoine historique vaut la peine.

Autres musées