Route de la Libération

La Route de la Libération de l’Europe traverse huit pays en passant par des sites commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale. En partant du sud de l’Angleterre, via la France, le Luxembourg et la Belgique en direction de la Hollande. Depuis la Hollande, vous pouvez continuer vers l’Allemagne, la Pologne ou l’Italie. En route, vous pouvez visiter différents musées, sites commémoratifs, monuments et cimetières militaires. Via une appli ou des bornes audio, vous écouterez les histoires de la Seconde Guerre mondiale.

Sites historiques le long de la Route de la libération

La Route de la libération à travers l'Europe

Suivez la Route de la libération et découvrez des histoires personnelles, des moments clés et des endroits importants de la libération de l'Europe à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce projet international rend hommage à un moment charnière dans l'histoire européenne récente : les actions militaires et les efforts qu'a entraînés la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est une histoire de libération qui a commencé avec le débarquement en Normandie en juin 1944, et a continué à travers le continent, comme les troupes alliées quittent les plages françaises, repoussant les forces de l'Axe pour libérer la France, la Belgique et la Hollande. Tout comme les sites en Hollande, en France, au Luxembourg, en Belgique et en Angleterre, la Route de la libération continue en direction de l’Allemagne, la Pologne, et vers le sud en Italie.

La Route de la libération en Hollande

Découvrez comment la libération de la Hollande a commencé en Limburg, la première province à être atteinte par les forces alliées. Plus vers le nord, de violents combats ont été menés en Brabant-Septentrional et en Gelderland, le site de l'opération Market Garden, une des plus grandes opérations de débarquement de la guerre, et l'offensive de Rhénanie. Les villes hollandaises d'Eindhoven, Nimègue et Arnhem ont joué un rôle majeur dans ces campagnes, dans le but d'ouvrir une des principales routes vers l'Allemagne. Dans une large mesure, c’est la bataille d'Arnhem qui a été le plus grand échec de ces assauts, qui entraîna d'importantes pertes humaines. Plus à l'ouest, dans la province de Zélande, les forces alliées se sont battues pour libérer les ports d'Anvers lors de la Bataille de l'Escaut. Téléchargez l'application de la Route de la libération ou visitez le site web des projets pour écouter des extraits audio et découvrir des histoires personnelles concernant « A Bridge too Far », les parachutistes à Eindhoven, les Sinti et les Roms à Beek, et les débarquements en Zélande.

Souvenir et commémoration

Le souvenir et la commémoration des activités de guerre jouent encore un rôle majeur dans la culture hollandaise. Les événements du Jour du souvenir ont lieu en Hollande le 4 mai chaque année, tandis que le 5 mai est connu comme le Jour de la Libération, lorsque la nation célèbre la liberté sous toutes ses formes. D'autres événements commémorent aussi l'opération Market Garden et la Bataille de l'Escaut chaque année en septembre et octobre. Plongez dans les activités qui ont abouti à la libération de la Hollande en visitant certains des principaux musées de guerre en Gelderland et dans le Limbourg ou en Zélande et dans le Brabant. Qu'il s’agisse des bateaux militaires du grand Musée de la guerre Overloon aux espaces commémoratifs paisibles de Camp Vught National Memorial, il y a de nombreuses façons de faire l'expérience de l'impact de la Seconde Guerre mondiale. De même, les cimetières militaires et monuments de la Hollande sont des endroits poignants pour rendre hommage à ceux qui ont perdu la vie pendant le conflit, et ce quelle que soit leur nationalité.

Voyez cette vidéo: Libération de l’Europe

Rechercher un hôtel