Daan Roosegaarde en solo

15 Avr 2019

Le 22 juin 2019, le Groninger Museum inaugurera Presence, le premier grand projet muséal mené en solo par l’artiste et inventeur Daan Roosegaarde. Il a créé Presence en s’inspirant de la volonté de préserver nos paysages face au réchauffement climatique. En déambulant dans l’installation, les visiteurs laissent des traces qui s’effacent pour être remplacées par de nouvelles empreintes symbolisant à leur tour l’impact de notre présence sur terre.

« Vous réinventez l’œuvre pendant que l’œuvre vous réinvente. L’impact de votre présence vous fait ainsi prendre conscience de votre relation avec ce qui vous entoure, et de la manière dont vous pouvez façonner ou détruire votre environnement », explique l’artiste. Avec cette installation inédite, révolutionnaire et interactive conçue spécialement pour le Groninger Museum, Daan Roosegaarde, qui travaille généralement à l’extérieur, investit pour la première fois l’intérieur d’un musée.

L’installation laisse en outre transparaître l’influence du land art et de l’art environnemental, des courants qui ont également mis l’accent sur l’interaction et la vulnérabilité de la terre au cours des années 1960 et 1970. Avec Presence, Daan Roosegaarde va aujourd’hui encore plus loin : en plus d’intégrer le paysage à son art, il fait cette fois entrer le tout dans un musée !

Presence est un paysage luminescent dont la présence des visiteurs altère la forme et les couleurs. Contrairement à la plupart des expositions, qui ne peuvent être contemplées qu’avec du recul, Presence appelle véritablement à l’interaction physique. Parmi les nombreuses créations qui font la renommée de Daan Roosegaarde figurent le projet de rénovation Icoon Afsluitdijk, l’installation lumineuse Waterlicht, et la tour écologique Smog Free Tower.

Le but de ce pionnier est de refaçonner le monde en donnant corps à la beauté esthétique dans des projets axés sur les enjeux de demain – des enjeux tels que la propreté de l’air, de l’eau et de l’énergie. À travers des matériaux dernier cri et l’application de divers principes physiques, Presence explore cette thématique en obligeant chaque visiteur à prendre conscience de son impact sur l’environnement qui l’entoure.

Bien qu’elle mette en scène des matériaux issus de recherches complexes, l’installation de Daan Roosegaarde offre une expérience extrêmement intuitive. Presence est une série d’espaces répartis sur 800 m² qui forcent les visiteurs à changer constamment de perspective en passant de l’ombre à la lumière, du très grand au très petit, ou encore du statique au dynamique. Alors que des sphères aux allures futuristes tracent des lignes sur le sol de l’une des salles, la poussière d’étoiles qui semble en remplir une autre rappelle le scintillement d’une grande ville observée depuis le hublot d’un avion. Certaines pièces « répondent » quant à elles à la présence des visiteurs en découpant leur silhouette sur l’environnement qui les entoure. L’interaction entre l’installation et le visiteur génère ainsi une infinité de variantes. Vous l’aurez compris : Presence n’est pas une exposition à contempler. C’est une œuvre qui se vit.

Daan Roosegaarde (Nieuwkoop, Pays-Bas, 1979) est célèbre pour ses designs novateurs alliant fonction sociale, art et (bio)technologie. Il qualifie son travail de « techno-poésie » : un mélange de technologie et de créativité qui transcende les frontières entre les sciences dures et les sciences humaines et est, selon lui, le moteur de l’évolution sociale. Avec l’aide de son équipe de designers, d’ingénieurs et de chargés de projets, Daan Roosegaarde étudie des questions telles que la relation entre l’homme et la technologie, entre le monde réel et l’univers numérique, ou encore entre la matière vivante et la matière inerte. Les merveilles de la nature telles que les méduses lumineuses et les lucioles le fascinent, et la lumière tient bien souvent une place centrale dans son travail.

L’exposition Presence de Daan Roosegaarde se tiendra au Groninger Museum du 22 juin 2019 au 12 janvier 2020 inclus.