Les trésors des Tsars à Amsterdam

33 fois

6 octobre 2017

Les trésors des Tsars à Amsterdam

Pour la première fois depuis son ouverture, l’Hermitage Amsterdam propose une exposition dédiée à l’un des trésors parmi les plus spectaculaires du Musée de l’Hermitage de St Petersbourg : sa collection de peintures hollandaises du XVIIe siècle.

En savoir plus

Pour la première fois depuis son ouverture, l’Hermitage Amsterdam propose une exposition dédiée à l’un des trésors parmi les plus spectaculaires du Musée de l’Hermitage de St Petersbourg : sa collection de peintures hollandaises du XVIIe siècle. La sélection des œuvres pour l’exposition « Les Maîtres hollandais de l’Hermitage - Les trésors des tsars » compte soixante-trois peintures d’une cinquantaine d’artistes différents, dont six par Rembrandt. Les grands maîtres hollandais sont quasiment tous représentés. Le Rijksmuseum et l’Amsterdam Museum ont également prêté des pièces maîtresses pour compléter cette fabuleuse collection.

L’exposition est un festival de grands classiques et de nouvelles découvertes : six œuvres de Rembrandt en plus de celles d’artistes tels que Gerrit Adriaensz Berckheyde, Ferdinand Bol, Gerard ter Borch, Gerard Dou, Govert Flinck, Jan van Goyen, Frans Hals, Pieter Lastman, Gabriël Metsu, Paulus Potter, Jacob van Ruisdael, Jan Steen, Joachim Wtewael et tant d’autres. L’époque grandiose des peintures de l’Age d’Or entre 1650 et 1670 est amplement représentée par 37 œuvres. Outre des œuvres de renommée mondiale telles que Flora et Jeune Femme aux Boucles d’Oreille de Rembrandt ainsi qu’un des portraits masculins de Frans Hals les plus connus et le Nieuwmarkt à Amsterdam de Bartholomeus van der Helst, l’exposition proposera également des œuvres peintes par des artistes moins connus, mais pour autant très importants, comme Willem Drost, Jacob Duck, Pieter Janssens Elinga, Arent de Gelder et Emanuel de Witte. La grande majorité (57) des tableaux fait habituellement partie de la collection permanente de Peinture Hollandaise de l’Hermitage de Saint Petersbourg sans, pour la plupart, ne jamais être retournée sur le sol néerlandais depuis leur acquisition pour la collection russe.

Une histoire d’amour

L’exposition relatera également l’amour du Tsar russe pour les tableaux de maîtres hollandais ainsi que l’historique de l’acquisition des œuvres. Pierre le Grand était l’un des premiers collectionneurs de ce genre pictural, ayant acheté son premier Rembrandt à l’âge de 25 ans à peine. Son intérêt devança l’engouement qui gagna petit à petit l’Europe. Au XVIIIe siècle, Catherine la Grande, comme un grand nombre d’autres collectionneurs privés, se constitua une importante collection que les Tsars successifs continuèrent à développer, contribuant ainsi à la passion internationale pour Rembrandt et ses contemporains.

Les Maîtres hollandais de l’Hermitage est à l’affiche à l’Hermitage d’Amsterdam jusqu’au 27 mai 2018.