L’été sera musical au Concertgebouw

38 fois

14 juin 2017

L’été sera musical au Concertgebouw

Arthur et Lucas Jussen ouvriront le samedi 1er juillet la 29e édition des Robeco SummerNights. Accompagnés par le Radio Filharmonisch Orkest, les deux frères joueront le jazzy concerto pour deux pianos de Poulenc. Véritable prélude à un été musical surprenant au cœur du Concertgebouw, ce récital sera le premier d’une série de 86 concerts dans divers genres musicaux - classique, pop, jazz et musique du monde – où les frères Jussen se produiront deux fois encore sur le podium.

En savoir plus
© Jordi Huisman

Arthur et Lucas Jussen ouvriront le samedi 1er juillet la 29e édition des Robeco SummerNights. Accompagnés par le Radio Filharmonisch Orkest, les deux frères joueront le jazzy concerto pour deux pianos de Poulenc. Véritable prélude à un été musical surprenant au cœur du Concertgebouw, ce récital sera le premier d’une série de 86 concerts dans divers genres musicaux - classique, pop, jazz et musique du monde – où les frères Jussen se produiront deux fois encore sur le podium.

Les Robeco SummerNights sont le fruit d’une collaboration entre Robeco et le Concertgebouw. Depuis 29 ans déjà, ce festival propose une large gamme de genres musicaux à un public élargi, dans un mélange de tradition et d’innovation. Outre une programmation classique d’envergure avec des solistes de haut vol, des orchestres de renom et des orchestres de jeunes talentueux, le festival propose également des musiques de film ainsi qu’un week-end entièrement dédié au sommeil. Des collaborations artistiques inédites et des interprétations surprenantes seront également au programme. Une sélection :

JUILLET 2017

- Opera Zuid propose le chef-d’œuvre de Rossini « Le Barbier de Séville » dans une représentation semi scénique et l’Orchestre National de Belgique interprétera des ouvertures théâtrales, des arias émouvants et des duos grandioses durant les SummerNights at the Opera.
- L’Orchestre Royal du Concertgebouw joue le meilleur de Bernstein en juillet et sera accompagné en août par la soprano Chen Reiss pour la Quatrième Symphonie de Mahler.
- Le ‘professeur du rock’ Leo Blokhuis et ses amis musiciens rendent hommage au mythique été 1967, Summer of Love. Pensez amour, liberté et fleurs dans les cheveux. Sans oublier Jimi Hendrix, Janis Joplin et The Doors.
- Après Sydney et Berlin, c’est au tour d’Amsterdam : l’œuvre unique de Max Richters, SLEEP, suivant toutes les phases du sommeil sur une durée de huit heures. À vivre couché sur un lit dans la Grande Salle, de minuit jusqu’à l’aube.
- Hannes Minnaar interprète de manière originale le Cinquième concerto pour piano de Beethoven, tandis que Ronald Brautigam joue le mélodieux 23e concerto pour piano de Mozart.
- Réunis sur le même podium : le Metropole Orkest, lauréat de plusieurs Grammy Awards et les divas Tania Kross et Sven Ratzke, pour un concert débordant de paillettes, glamour et émotions.
- Un concert de funk, soul & hiphop. Le groupe Re:Freshed Orchestra et le rappeur Brainpower ont demandé une salle sans sièges.
A tribute to Ella Fitzgerald par le Jazz Orchestra of the Concertgebouw. Pour l’occasion, la Grande Salle sera transformée en véritable Club de Jazz, y compris tables et chaises.
- La crème de la crème des violonistes néerlandaises : Janine Jansen, Liza Ferschtman et Simone Lamsma (en juillet et août).
- Traditionnellement, chaque vendredi c’est place au JazzClub. La Salle du Chœur vibre durant huit vendredi au son des représentations de Tutu Puoane, Fridolijn et Dominic J. Marshall, entre autres (en juillet et août).

AOÛT 2017

-  L’Aurora Orchestra d’Angleterre interprète de tête la Troisième Symphonie de Beethoven. Le chef d’orchestre Nicholas Collon commentera cette œuvre magistrale.
- Richard Bona et les six musiciens de Mandekan Cubano présentent du jazz, de la bossanova, du rock, de l’afro beat et du funk avec une touche cubaine.
- Le Gershwin Piano Quartet honore les Pays-Bas de sa première visite. Grâce au quatre pianos à queue et leurs 352 touches, il nous promet un spectacle certes musical, mais également visuel.
- Le compositeur, producteur et dj Henrik Schwarz et le Metropole Orkest proposent une symbiose audacieuse de styles.
- Greetje Kauffeld fête ses 60 ans de carrière par un voyage musical dans le temps.
- La soprano américaine Renée Fleming chante Samuel Barber et des classiques américains, avec sa voix chaleureuse, expressive et surprenante.
- Après l’ouverture des Robeco SummerNights, il y aura encore deux autres occasions d’écouter Arthur en Lucas Jussen : « Le sacre du printemps » de Stravinsky (juillet) et « Carmina Burana » d’Orff (août).
- Le 31 août, le Radio Filharmonisch Orkest clôturera la 29e édition des Robeco SummerNights dans l’ambiance des Proms.

Autour des concerts

A l’issue d’un grand nombre de concerts, le Robeco SummerNights Live! offre la possibilité de rencontrer les musiciens, d’assister à des interviews et d’écouter de la musique en direct. De plus, les visiteurs peuvent se ressourcer au Robeco Summer Restaurant pour étancher leur soif et manger un morceau. Pour connaître les secrets et l’histoire derrière les coulisses du Concertgebouw, il y a possibilité de participer à la visite guidée.

Les billets sont disponibles sur robecosummernights.nl, par téléphone ou directement à la caisse du Concertgebouw.