Moi, Marie de Gueldre

17 octobre 2018

© Staatsbibliothek zu Berlin

C’est en collaboration avec l’Université Radboud de Nimègue que le Musée Valkhof présente la première grande exposition retraçant la vie de cette duchesse du Moyen-Âge, à l’aide de plus d’une centaine d’objets.

Le visiteur aura la possibilité d’admirer un grand nombre de pièces extraordinaires provenant de collections internationales, jamais exposées aux Pays-Bas auparavant. L’événement phare de l’exposition est constitué par la sélection d’une quarantaine de pages restaurées de son volumineux livre de prières. Ce livre, conservé au Staatsbibliothek zu Berlin, représente un des plus grands trésors artistiques médiévaux provenant des Pays-Bas et ne fut jamais encore exposé à cette échelle. Etant donné le caractère fragile des feuillets, la sélection sera présentée en deux parties de 20 pages, changée à mi-chemin de l’exposition.

De plus, l’exposition Moi, Marie de Gueldre présente une miniature inédite. Celle-ci a fait surface durant les vastes travaux de recherche scientifique sur cette duchesse médiévale à l’allure quasi-moderne. Cette miniature, représentant L’Adoration des Bergers, fut réalisée dans le même atelier que le livre de prières de Marie de Gueldre. Le feuillet provient d’un livre d’Heures, perdu depuis, et est actuellement la propriété d’un collectionneur privé. La réapparition d’un tel feuillet est tout à fait exceptionnelle.  Le feuillet sera pour la première et seule fois exposé au public, à côté d’autres objets inédits.

La miniature fut présentée par son propriétaire au professeur Johan Oosterman de la Radboud Université, également commissaire invité de l’exposition. Son équipe conclut que le feuillet en question faisait partie des manuscrits de l’entourage du livre de prière de Marie de Gueldre. Il s’agit d’un groupe restreint de manuscrits formant un lien entre la peinture miniature française et celle du nord des Pays-Bas. Le livre de prières de Marie en est la pièce centrale et de loin la plus volumineuse. La découverte souligne l’importance des enluminures dans le livre de Marie.

Exposition au Museum Valkhof à Nijmegen (Nimègue), jusqu’au 6 janvier 2019.