Odilon Redon. La littérature et la musique.

29 mai 2018

Roger et Angélique - Odilon Redon circa 1909-1910 © Kröller Müller Museum

L’exposition Odilon Redon. La littérature et la musique présentée par le musée Kröller-Müller jette un nouvel éclairage sur l'artiste français Odilon Redon (Bordeaux 1840-Paris 1916). Avec un grand nombre de peintures, pastels, dessins et lithographies, l'exposition montre le rôle important que la littérature et la musique jouent dans la vie et l'œuvre de Redon.

Redon est peintre, pasteur, dessinateur et lithographe, mais dès son plus jeune âge, il apprend aussi le violon et le piano et se consacre à la littérature. Ami intime des écrivains et des compositeurs, il est lui-même actif en tant qu'écrivain et musicien. Pour Redon, la musique, les thèmes littéraires et les arts visuels sont inextricablement liés. Déjà à son époque, il reçut beaucoup d'éloges pour la manière très personnelle dont il réussissait à relier ces différentes forces expressives dans son travail. Mieux que personne, Redon exprime le concept de la synesthésie très populaire vers la fin du XIXe siècle : l’idée selon laquelle il est possible de susciter un ressenti plus intense en mettant simultanément plusieurs sens en éveil.

Redon trouve son inspiration dans diverses sources littéraires et musicales, de l'antiquité classique à Richard Wagner. L'exposition le montre à travers une série de thèmes spécifiques, notamment le thème du cheval ailé (Pégase) ou la femme, qui apparaît à la fois comme un symbole de beauté (Béatrice) et sous la forme d'une séductrice fatale (Salomé). Redon utilise ces thèmes à maintes reprises, sous diverses formes pour leur donner à chaque fois de nouvelles significations et susciter des associations inédites.

Son admiration pour Wagner se reflète dans ses représentations de Brünnhilde et Parsifal. Mais la plupart du temps, la relation avec la musique n'est pas si littérale et l’artiste souhaite plutôt évoquer ou traduire un état d'esprit. Ses contemporains décrivent souvent son travail en termes d'expérience musicale. Il se qualifie lui-même de « peintre symphonique ».

L’exposition aborde l’œuvre de Redon écrivain et illustrateur à travers une série de lithographiques qu'il réalise pour illustrer des textes d'écrivains qu'il admire, notamment Gustave Flaubert, Edgar Allan Poe et Charles Baudelaire. Redon a créé également des poèmes visuels et textuels qui associent lithographies et textes de l’artiste, comme dans Hommage à Goya. Le mot et l'image forment un tout ici.

Cette exposition n’aura pas pu voir le jour sans la généreuse contribution d’un collectionneur privé. À travers ces tableaux, mais aussi ceux issus de la riche collection du musée Kröller-Müller et un petit nombre de prêts d’autres collections, l’exposition Odilon Redon. La littérature et la musique peut présenter dans l'œuvre d'Odilon Redon un éventail de thèmes d'une ampleur et d'une variété sans précédent.

Du 2 juin 2018 – au 9 septembre 2018