Top départ pour l’incroyable Dépôt

77 fois

14 juin 2017

Top départ pour l’incroyable Dépôt

La construction du tout premier dépôt d’art public au monde a été lancée pour le compte du Musée Boijmans van Beuningen. Ce nouvel édifice pharaonique dans le centre de Rotterdam est conçu par l’architecte Winy Maas du bureau MVRDV. Comme le Markthal, autre emprunte de MVRDV dans la ville, les formes du dépôt ne laisseront personne indifférent.

En savoir plus

La construction du tout premier dépôt d’art public au monde a été lancée pour le compte du Musée Boijmans van Beuningen. Ce nouvel édifice pharaonique dans le centre de Rotterdam est conçu par l’architecte Winy Maas du bureau MVRDV. Comme le Markthal, autre emprunte de MVRDV dans la ville, les formes du dépôt ne laisseront personne indifférent.

« Il n’existe rien de comparable au monde », estime Sjarel Ex, directeur du Musée Boijmans van Beuningen qui a commandé ce projet hors pair. Le Dépôt Boijmans Van Beuningen, c’est son nom officiel, sera le premier dépôt au monde à ouvrir ses portes à la totalité d’une collection, sans l’intermédiaire d’un conservateur. Haut d’une quarantaine de mètres, le bâtiment sort des terres au Museumpark, juste à côté du Musée Boijmans van Beuningen.

La dynamique du dépôt sera d’un autre ordre que dans le musée : ici pas d’expositions, mais le public pourra, seul ou accompagné d’un guide, s’immerger dans quelques 70 000 objets d’art. Il y aura également la possibilité d’observer des activités telles que la recherche d’origine, la conservation et la restauration. Le dépôt mise sur environ 90 000 visiteurs annuels, se rajoutant au 300 000 que le musée attire déjà ; allant de professionnels internationaux de l’art aux habitants de Rotterdam.

Les générations du futur

L’itinéraire public sillonne le bâtiment, de l’entrée au jardin de sculptures pour se terminer à la terrasse sur le toit. Dans le dépôt sont prévus quatre ateliers professionnels de restauration, deux cabines cinéma, un espace éducatif ainsi qu’une salle de cinéma. Une partie du dépôt (1 900 m2 environ) sera destinée à la location aux collectionneurs privés. L’accès à la terrasse sur le toit sera libre. Grâce à l’ascenseur rapide transparent, les visiteurs auront déjà, avant d’accéder à la vue époustouflante, un avant-goût de ce qui se passe au dépôt. ‘Avec la venue du Dépôt Boijmans Van Beuningen, nous rapprochons la collection de la génération suivante : l’art au musée est une source permanente d’éducation,’ d’après Sjarel Ex. L’adjoint au maire de Rotterdam, Adriaan Visser : ‘La présence du dépôt renforce le caractère culturel du Museumpark et contribue de surcroît à dynamiser le centre-ville. Tout aussi important : la collection d’art de la ville, la collection de tous les Rotterdamois, est préservée et accessible à chacun.’

Un long trajet

L’enfoncement du premier pieu de fondation par BAM, chargé de la construction du bâtiment, marque la fin d’une longue période de préparations. L’idée d’un dépôt d’art public germa en 2005, partiellement en réaction aux inondations des petits dépôts obsolètes que le Museum Boijmans Van Beuningen utilise actuellement. Le dépôt est un exemple d’une collaboration public-privé unique entre la fondation De Verre Bergen, la ville de Rotterdam ainsi que le musée. Le maire Ahmed Aboutaleb : ‘Ce bâtiment hors du commun, conçu par Winy Maas, sera une magnifique addition à la ville. Je souhaite bonne chance à BAM pour la construction, ainsi qu’à toutes les autres parties concernées. J’attends l’inauguration avec impatience !