Giro d'Italia à Amsterdam

2 parmi 32 personnes a trouvé cet article positive.

Ce n'était pas la première fois qu'une grande course cycliste internationale partait d'Amsterdam, mais pour le Giro d'Italia c’était une première. Avec un prologue, partant de la place Museumplein et se terminant au Stade Olympique, Amsterdam s’est affichée comme la ville du vélo et fan de La Dolce Vita.

Giro d’Italia Amsterdam

Expérience italienne

En organisant le prologue du Giro d'Italia, Amsterdam a démontré comment une approche conceptuelle peut impacter un tel événement. Le plan unique a non seulement permis aux visiteurs de voir les meilleurs cyclistes au monde traverser le centre historique de la ville, mais aussi que l’expérience italienne du Giro d'Italia soit palpable dans toute la ville.

 Les visiteurs ont pu profiter de concerts de musique italienne à divers endroits dans la ville, d’une fête culinaire italienne, d’un festival de film italien et d’une exposition sur la Madone dans les musées d’Amsterdam. En bref, les visiteurs ont littéralement pu faire un tour d'Italie dans le centre d'Amsterdam. En outre, il y avait plusieurs événements parallèles où les spectateurs étaient invités à prendre le vélo.

Forza Amsterdam !

Dans l'ensemble, ce concept a rendu la ville d’Amsterdam le plus grand vainqueur du Giro. 209 000 visiteurs supplémentaires sont venus à la capitale et Amsterdam s’est avérée encore plus populaire auprès des Italiens. Quelques mois plus tard, 1 200 italiens se sont inscrits au TCS Marathon d'Amsterdam : six fois plus que l'année précédente. Le nombre de vélos vendus a également doublé et la vente des vélos de course a même quadruplé suite au Giro d'Italia.

Parfois c’est une question de sous

Organiser le départ du Giro d'Italia fut lucratif pour Amsterdam. Les dépenses supplémentaires ont été estimées à 9,5 millions d’euros et la valeur de la presse écrite à 24 millions d’euros. Enfin, quelque 250 millions de téléspectateurs du monde entier ont pu voir les images de la ville d'Amsterdam. Et cela n'a pas de prix.

Quote

Angelo Zomegnan (directeur général du Giro d'Italia) :

« Amsterdam a été une nouvelle étape pour le Giro. Dautres villes peuvent apprendre d'Amsterdam. »