Opération Market Garden : un pont trop loin

70 parmi 78 personnes a trouvé cet article positive.
Adresse :
Rijnkade 155
6811HD Arnhem

Après la libération de Bruxelles par les Alliés début septembre 1944, l’avancée stagne. C’est à ce moment-là que le maréchal britannique Bernard Montgomery présente l’audacieux plan baptisé « Operation Market Garden » au commandant en chef des forces alliées, le général américain Dwight D. Eisenhower. Si les Alliés parvenaient à reconquérir un certain nombre de ponts sur les principaux fleuves néerlandais, une partie de leurs troupes pourrait contourner la redoutée ligne de défense Siegfried et frapper le cœur de l’industrie de guerre allemande, dans la région de la Ruhr. L’objectif final de Market Garden s’est cependant révélé être « un pont trop loin ». Suivez les traces des 101e et 82e divisions aéroportées américaines, de la 1re division aéroportée britannique et de la première brigade polonaise de parachutistes aux Pays-Bas, et découvrez, de vos propres yeux, les lieux clés de l’une des opérations les plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.

  • Suivez les traces des libérateurs de Leopoldsburg à Arnhem.
  • Découvrez les lieux emblématiques de l’opération Market Garden.
  • Visitez les musées, les bornes audio et les centres d’information pour avoir un panorama complet de cette offensive.

Le 17 septembre 1944 marque le début de l’opération Market Garden. Ce plan en deux volets associe l’opération Market, une offensive aéroportée, et l’opération Garden, une offensive terrestre. Les forces terrestres du 30e Corps britannique devront parcourir en trois jours le long chemin allant de la frontière belge à Arnhem, un tour de force nécessitant que les troupes aéroportées s’emparent de tous les ponts intermédiaires. Cette mission revenait aux 101e et 82e divisions aéroportées américaines et à la 1re division britannique. Montgomery espérait que, si l’opération réussissait, la guerre serait terminée pour Noël 1944. Même si ce fut l’une des plus grandes opérations aéroportées de l’Histoire, Market Garden ne réussira que partiellement. Nimègue et une grande partie du Brabant-Septentrional ne furent libérés qu’après des combats acharnés. Malheureusement, après les premiers succès, les Alliés ne purent tenir Arnhem et il fallut attendre le printemps 1945 pour que la moitié nord de la Hollande soit également libérée.

Le lancement de Market Garden

Des milliers de parachutistes et d’importants équipements militaires sont largués le 17 septembre 1944. Les troupes aéroportées atterrissent à Son et sur la lande de Ginkelse, près d’Ede. L’opération Market Garden est lancée. À Best, l’un des sites où les parachutistes ont atterri, vous pourrez aujourd’hui visiter le musée Wings of Liberation. Dans ce bel endroit, vous pourrez admirer, entre autres, des véhicules, des machines et des avions utilisés lors de l’opération. L’Histoire ici est très tangible.

Le succès au prix fort : Nimègue et Groesbeek

Les Alliés avancent avec difficulté. Les forces terrestres doivent se diriger vers le nord sur une étroite voie à double chaussée. Elles sont constamment sous le feu des troupes allemandes et reprennent la route qui mène à « Hell’s Highway », « l’Autoroute de l’enfer ». Le 20 septembre 1944, les Alliés réussissent à franchir les ponts sur le Waal à Nimègue malgré la féroce opposition allemande. Ils payent toutefois un prix élevé et de nombreux soldats sont tués au cours de l’héroïque Traversée du Waal.

En hommage aux soldats alliés qui ont donné leur vie, des vétérans effectuent encore tous les jours la « Marche du coucher du soleil ». Lorsque la première paire de réverbères s’allume sur le pont « De Oversteek », un vétéran avance à la vitesse à laquelle les lumières s’allument. En 2019, le centre d’information sur la Seconde Guerre mondiale, qui a vue sur le pont, a été ouvert à Nimègue. Si vous visitez la ville, prenez le temps de vous rendre au Musée de la Liberté près de Groesbeek. C’est de cet endroit que la 82e division aéroportée a commencé son avancée vers Nimègue en septembre 1944. Quelques mois plus tard, en février, la région fut le tremplin de l’opération Veritable. De nos jours, le musée fait revivre le passé en utilisant les techniques les plus modernes.

Copyright: Liberation Route Europe Foundation

Le « pont trop loin » : Arnhem

L’opération Market Garden fut stoppée le lundi 25 septembre 1944. Malgré l’appui de la première brigade parachutiste polonaise indépendante, les Alliés furent incapables de prendre le dernier pont à Arnhem, qui fut littéralement un pont trop loin. Plus de 1 750 soldats alliés tombés lors de l’opération Market Garden sont enterrés au cimetière Airborne d’Oosterbeek. On les commémore en leur rendant un grand hommage le dimanche suivant le 17 septembre.

Le « pont trop loin » est toujours debout. Rebaptisé Pont John Frost, il abrite l’une des bornes audio les plus emblématiques de la Route de la Libération. Au centre des visiteurs Airborne at the bridge, une annexe du Musée Airborne Hartenstein d’Oosterbeek, les hôtes vous racontent les événements tragiques de septembre 1944. Le pont sert également de toile de fond à l’événement annuel Bridge to Liberation Experience, une commémoration multimédia spectaculaire. Un peu plus loin, à Driel, le centre d’information « Les Polonais de Driel » rappelle le rôle important que le général Stanisław Sosabowski et ses parachutistes polonais ont joué dans l’opération Market Garden.

Découvrez l’histoire complète de l’opération Market Garden sur le site web de la Route de la Libération.

Route de la Libération

Découvrez cette route commémorative historique qui relie les étapes les plus importantes au cours de l'avance des alliés.

Plus Route de la Libération

Musées

Musée « Bevrijdende Vleugels »

Le « Bevrijdende Vleugels » raconte l'histoire intense de la libération du Sud de la Hollande. Le musée est situé dans la région où, lors de l'Opération Market Garden, des parachutages ont eu lieu, le 17 septembre 1944.

© Liberation route
Musées

Musée de la guerre et cimetière de guerre d'Overloon

Le Musée de la guerre vous fait découvrir l'histoire de l'occupation, la résistance et la persécution pendant la Seconde Guerre mondiale et met en lumière le rôle d’Overloon dans l'opération Market Garden. Traversez le pont à vélo unique où vous roulerez littéralement à travers le musée vers les cimetières environnants.

© Liberation route
Musées

Musée de la liberté

Revivez la guerre et célébrez la liberté dans le nouveau Musée de la Liberté à Groesbeek. Découvrez les histoires étonnantes derrière l'opération Market Garden, la traversée héroïque de la rivière Waal près de Nimègue et le début de l’offensive de Rhénanie.

© Jimmy Israel
Musées

Musée Airborne « Hartenstein »

Dans le Musée Airborne Hartenstein, vous pourrez découvrir la bataille d'Arnhem et l’Opération Market Garden à partir d'objets authentiques, d'images vidéos et de documents personnels. Participez vous-même à la bataille pendant l'« Airborne Experience ou l'expérience aéroportée ».

© Liberation route

Airborne at the Bridge

Découvrez la bataille acharnée au pont sur le Rhin en septembre 1944. Avec une vue phénoménale sur le célèbre pont John Frost (« un pont trop loin »), Airborne raconte les histoires personnelles d’un soldat britannique, d’un soldat allemand et d’un soldat hollandais lors de la bataille d'Arnhem.