Hollandse Waterlinie jetty with wooden posts to bunker on Diefdijk
© NBTC

Les lignes d’eau de Hollande

La Ligne de défense d’Amsterdam est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1996. La Nouvelle ligne d’eau de Hollande y a été ajoutée en 2021. Ensemble, elles forment les lignes d’eau de Hollande. Le résultat ? Un site du patrimoine mondial de l’UNESCO dont l’histoire est la marque de fabrique absolue.

  • Une histoire riche dans un environnement naturel.
  • Visiter les villes fortifiées.
  • Découvrir les forts, forteresses et châteaux.
Les lignes d’eau de Hollande couvrent une zone assez large. Outre les ouvrages de défense autour d’Amsterdam, la Ligne de défense d’Amsterdam, qui s’étend sur plus de 135 kilomètres, comprend une ligne de 85 kilomètres avec pas moins de 45 forts, 6 forteresses et 2 châteaux. Beaucoup de sites à visiter !

La magie des lignes d’eau de Hollande réside dans la manière dont elles ont aidé les Pays-Bas à se défendre. En temps de guerre, les écluses et les barrages permettaient aux soldats d’inonder les lignes de manière simple et détournée. L’eau était peu profonde – environ à hauteur du genou – et notre armée faisait ainsi d’une pierre deux coups. L’eau était trop peu profonde pour être traversée par les bateaux et autres navires et, dans le même temps, les chevaux, les chars et les soldats ne pouvaient pas non plus franchir aisément la ligne. Le terrain était impraticable à deux titres, ce qui faisait de l’eau une véritable alliée des Pays-Bas.

Les lignes d’eau de Hollande, système de défense unique

C’est ainsi que notre pays a créé un système de défense invisible. Une solution intelligente et inhabituelle, et donc une excellente raison d’ajouter cette « Nouvelle ligne d’eau de Hollande » au patrimoine mondial, comme la Ligne de défense d’Amsterdam.

La ligne d’eau a été inondée plusieurs fois avec succès. La dernière utilisation réussie du dispositif remonte à la Première Guerre mondiale, selon un rapport d’espionnage de l’époque. La ligne d’eau avait eu un tel effet dissuasif qu’elle avait empêché les Allemands de nous attaquer. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le système s’est avéré inefficace : la Luftwaffe l’a simplement survolé.

Mais les lignes d’eau de Hollande sont plus qu’un patrimoine historique. Par leur aspect et leur forme, elles représentent également une caractéristique typique d’un paysage néerlandais ouvert et vert. Elles comptent également de nombreux ouvrages hydrauliques : écluses, digues, abris, canaux d’inondation, etc. En fait, les lignes d’eau prouvent notre lien avec l’eau sans avoir besoin d’un musée ou d’une encyclopédie.

Visiter les lignes d’eau

Envie de visiter cet ouvrage ? Plusieurs options existent. Outre une belle promenade à pied ou à vélo, vous pourrez opter pour une visite guidée de l’un des forts, ou visiter le Musée de la ligne d’eau à Bunnik. Moins classique, vous pourrez également séjourner dans un fort ou dans un bunker. Il existe de nombreuses possibilités d’hébergement aux abords des lignes d’eau de Hollande, du plus simple au plus luxueux. Vous préférez le camping ? Vous pourrez alors installer votre camping-car ou votre tente à proximité des douves d’un fort.

Nos conseils

L'un des plus grands ouvrages de défense au monde.

45 forts, 6 forteresses, des centaines de casemates et d'ouvrages hydrauliques militaires, et 2 châteaux. La Nieuwe Hollandse Waterlinie ou Nouvelle Ligne d’eau de Hollande, est unique au monde.