Aquaduct Veluwemeer, aerial view from the drone. A sailboat sails through the aqueduct on the lake above the highway.
© Elena Frolova via Shutterstock

L’eau aux Pays-Bas

Une ennemie devenue une amie

Le plan Delta

Vivre sous le niveau N.A.P.

Un peu fou...

Maeslantkering one of the 13 Delta Works

Il faut être un peu fou pour vivre sous le niveau de la mer. En théorie, chaque averse pourrait entraîner une inondation mortelle. Mais qu’en est-il aux Pays-Bas ? Ici, nous vivons confortablement sous le niveau de la mer depuis des siècles, en profitant du merveilleux univers de l’eau. C’est précisément pour cette raison que nous vous plongeons dans tout ce que l’eau fait aux Pays-Bas. Et vice versa. Parce que les Pays-Bas... sont un pays d’eau.

La meilleure illustration de cette réalité est le plan Delta qui a été déployé dans le sud-ouest de notre pays. Lorsque, en 1953, la province néerlandaise de Zélande a été surprise par la plus grande inondation de son histoire, responsable de milliers de morts, le gouvernement a décidé que les choses devaient changer. Le résultat : le plus grand système de défense contre les inondations jamais construit. Le plan Delta se compose de cinq barrages anti-tempête, deux écluses et six barrages, répartis dans plusieurs provinces (côtières).

Le saviez-vous ?

Le plan Delta a coûté au total quelque 6,35 milliards d’euros ?

Visiter le barrage anti-tempête

Le barrage anti-tempête de l’Escaut oriental est le plus spécial et le plus célèbre ouvrage du plan Delta. Il relie l’île de Schouwen-Duiveland au Beveland Nord et mesure plus de 9 km de long. Lors des marées hautes, le barrage anti-tempête peut refermer l’ensemble de l’Escaut oriental. Ce barrage est intéressant à voir et on peut le franchir en voiture ou à vélo. Il y a souvent beaucoup de vent sur le site, donc si vous décidez d’y faire un tour à vélo, préparez-vous à avoir mal aux jambes après. Mais le lieu vaut vraiment le détour.

Aerial photo of delta works Oosterscheldekering Zeeland

Chaque élément du plan Delta est unique à sa manière, mais visiter tous les ouvrages risque de s’avérer un peu difficile pendant des vacances ou un voyage. Toutefois, si vous voulez tout savoir sur le sujet, nous vous conseillons de visiter le Deltapark Neeltje Jans. Ce parc à thème, situé sur une île au milieu du barrage anti-tempête de l’Escaut oriental, vous permettra de tout savoir sur les inondations catastrophiques de 1953 et le fonctionnement du plan Delta. Et il est en outre amusant et agréable à découvrir.

Philipsdam Zeeland part of the Delta Works

Villes

L’eau, partenaire commercial

Vivre avec l'eau

Canal in Amsterdam

La relation étroite de notre pays avec l’eau est visible un peu partout et pas seulement sur la côte. Les grandes villes telles qu’Utrecht, Amsterdam et Rotterdam ont été construites de façon à pouvoir tirer profit de l’eau. Chacune à sa manière. Ce n’est pas sans raison que les canaux d’Amsterdam sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO et que le port de Rotterdam est considéré comme la plaque tournante des importations et exportations européennes.

Faisons une petite plongée dans l’histoire. Si les canaux d’Amsterdam sont beaux à regarder, ils ont surtout joué un rôle très important dans notre stratégie commerciale par le passé. Au XVIe siècle, l’idée est née de faire d’Amsterdam une véritable ville portuaire. Et pour importer et exporter des marchandises aussi rapidement que possible, il fallait un réseau structuré de canaux et de chaussées. Le résultat est peut-être le plus bel espace aquatique existant en zone urbaine.

165 canaux à Amsterdam

Jonction moderne

Amsterdam n’a pas été une vraie ville portuaire pendant des années, mais Rotterdam si. En effet, la Maasstad possède le plus grand port d’Europe et figure parmi les dix plus grands ports du monde. Rien d’étonnant donc à ce que la ville soit une plaque tournante importante et moderne pour le transport maritime international. Cela se reflète également dans l’architecture et le style de la ville. Rotterdam a un côté sympa et brut à la fois : on ne se plaint pas, on bosse, que ce soit dans le secteur de la restauration, dans l’un des gratte-ciel ou sur le port.

Dordrecht New harbor and Grote Kerk sitting at the water's edge

Au sud de Rotterdam se trouve Dordrecht, une ville magnifique dotée de grands ports intérieurs et d’une riche histoire. Située dans une zone humide traversée par des rivières telles que la Merwede, la Noord et l’Oude Maas, elle était traditionnellement une cité commerçante importante avec un commerce actif de bois, de céréales et de vin. Cette histoire, cette richesse et cette culture sont encore bien visibles. Et les vrais amateurs d’eau pourront s’amuser en allant au parc national De Biesbosch où ils pourront profiter d’une nature authentique.

Kayaking in the Biesbosch

Flux et reflux

Low tide or high tide Brouwersdam? This is low tide.
Low tide or high tide Brouwersdam? This is high tide.

Le niveau de la mer monte et descend deux fois par jour sous l'effet de l'attraction de la lune et du soleil. À marée haute, l'eau est haute, tandis qu'à marée basse, elle redescend. Par conséquent, à certains endroits, il est possible de marcher littéralement sur le fond marin.

Profiter de l’eau

L’eau à la bouche

Un pays d'eau

Wadden sea evening sailing trip sunset

De gauche à droite et de haut en bas : pointez un endroit sur la carte des Pays-Bas et il y a de fortes chances que l’eau y joue un rôle d’une manière ou d’une autre. Si vous voulez profiter de l’eau, vous trouverez quelque chose à faire dans chaque province.

En regardant la carte, on voit immédiatement au nord nos îles des Wadden. Texel et Terschelling sont les plus touristiques, Vlieland et Schiermonnikoog sont un peu plus à l’état brut. Pour découvrir au mieux ces îles, nous vous conseillons de faire une randonnée dans les vasières, une promenade dans la boue où, grâce à la marée basse, vous marcherez sur ce qui est normalement le fond de la mer. Enfilez des chaussures ou des bottes spéciales et profitez de cette étendue maritime comme jamais auparavant. Vous n’avez pas envie de marcher ? Prenez un bateau et laissez-le s’échouer.

11 km de randonnée dans les vasières de Den Helder à Texel

Faire du SUP sur un lac

L’une des activités sportives les plus en vogue de nos jours est le « Stand Up Paddle ». Montez sur une planche de SUP et découvrez à la rame un lac, une rivière ou, mieux encore, un canal. À Haarlem et Den Bosch, par exemple, il existe de nombreuses petites boutiques où vous pourrez louer une planche de SUP pour quelques heures et voir les canaux d’une manière complètement différente de celle d’un bateau-mouche traditionnel. Surtout par beau temps, c’est une expérience très amusante et rafraîchissante.

Couple supping on the Lauwersmeer

Le canoë est une autre façon sportive de profiter des eaux néerlandaises. Plusieurs endroits se prêtent à cette activité, mais les incontournables sont le parc national De Biesbosch, près de Dordrecht, que nous avons déjà mentionné, et le parc national Weerribben-Wieden à Overijssel. Ce dernier est l’une des plus grandes zones humides d’Europe et présente un charmant réseau de cours d’eau entrecroisés. Un vrai paradis du canoë.

Canoeing past windmills and reed beds in National Park Weerribben-Wieden.

Flevoland

Né des eaux

Les pionniers

Les Pays-Bas possèdent des paysages très variés, mais ne sont pas très étendus. Et qu’en était-il il y a un siècle ? À l’époque, nous étions vraiment beaucoup plus petits, malgré une population en pleine croissance. Grâce à notre connaissance approfondie de l’eau, du sol et de leurs relations mutuelles, nous avons réussi à développer une toute nouvelle province à la fin du XXe siècle. De l’ancien Zuiderzee a surgi la province du Flevoland.

Le Flevoland est réputé pour son architecture moderne et ses nombreuses activités nautiques. C’est ainsi qu’Almere, la plus grande ville de la nouvelle province, possède un littoral de 42 kilomètres où les amateurs de sports nautiques peuvent s’en donner à cœur joie à Atlantisstrand et Surfstrand Almere Haven, par exemple.

Hiking along the Oostvaardersplassen
Kiteboarding on the Batavia surf beach

L'Afsluitdijk

Aerial view Afsluitdijk

Dans le Flevoland, vous pourrez apprendre beaucoup de choses sur la fondation de la province et la création de deux nouveaux lacs : l’IJsselmeer et le Markermeer. Enfin, pour prévenir les inondations, il y a l’Afsluitdijk une digue de 32 kilomètres de long reliant la Frise et la Hollande-Septentrionale. Une solution inhabituelle, où le projet artistique « Gates of Light » de Daan Roosegaarde brille tard dans la nuit.

À propos, si vous voulez tout savoir sur l’ancien Zuiderzee, le Musée du Zuiderzee à Enkhuizen vous donnera toutes les réponses. Et toute la région autour de l’IJsselmeer mérite une visite. Qu’il s’agisse de plages ou du « Musée de l’eau » de Batavialand, cette zone offre quelque chose pour tous et toutes.

32 kilomètres est la distance de la digue Afsluitdijk

Découvrez l'ultime espace aquatique

Sites emblématiques

Fiers de l’eau

Humbles et intelligents

Les canaux d’Amsterdam, les îles des Wadden ou le plan Delta : tous ces lieux emblématiques des Pays-Bas reflètent très bien notre relation chaleureuse avec l’eau. Mais il existe de nombreux autres endroits où l’eau joue ou a joué un rôle important.

Aux Pays-Bas, nous menons une lutte constante contre l’eau. Heureusement, nous gagnons presque toujours, mais c’est surtout parce que l’histoire nous a appris à être humbles et intelligents. Les inondations catastrophiques de 1953 ont fait prendre conscience aux Néerlandais de l’impact d’une montée (excessive) des eaux. Pour tout savoir à ce sujet, passer un après-midi au Watersnoodmuseum d’Ouwerkerk en Zélande est une très bonne idée.

In the Wolderwijd off the coast of Zeewolde lies a peninsula in the shape of a tulip
Waternoodmuseum

La plus grande station de pompage à vapeur

Woudagemaal Lemmer

Le Woudagemaal, dans la ville frisonne de Lemmer, est la plus grande station de pompage à vapeur encore en état de marche au monde. Il est toujours utilisé pour prévenir les inondations lorsque le niveau d’eau est (trop) élevé. Ce géant monumental est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et, si vous passez par la Frise, il vaut vraiment la peine d’être visité.

De nombreux touristes font le détour pour visiter les moulins de Kinderdijk. Et ce n’est pas très surprenant. Avec ses moulins, son eau et son merveilleux paysage de polders, le site est typique des Pays-Bas. Louez un petit bateau et admirez la vue imprenable et (bien sûr) les 19 moulins à vent de renommée mondiale. Ce n’est peut-être pas très branché, mais très amusant !

Le saviez-vous ?

Le Woudagemaal peut drainer un lac entier en 48 heures ?