Le Delft de Vermeer à l’Âge d'Or

9 fois

Le Delft de Vermeer à l’Âge d'Or

Découvrez Delft, ville à laquelle nous devons Vermeer et Guillaume d'Orange, la faïence dite Bleu de Delft et l'art de l’Âge d'Or.

En savoir plus

Delft a plus d'un titre de gloire. C'est le port d’attache de Johannes Vermeer et Pieter de Hooch, deux des plus célèbres Maîtres hollandais. C'est aussi le foyer du Bleu de Delft, admiré dans le monde entier. De plus, et c’est peut-être cela le plus important, c’est la ville de Guillaume d'Orange, connu en Hollande comme le « Père de la patrie », venu vivre dans la ville en 1572. Il était le chef de la révolte contre l'Espagne, qui a finalement mené à l'indépendance de la Hollande. L'indépendance a eu comme conséquence de rendre l’Âge d'Or hollandais possible. Dans le Delft d’aujourd'hui, les visiteurs peuvent encore sentir le passé fascinant de la ville. En longeant les canaux vieux de plusieurs siècles dans le centre-ville historique de Delft, l’Âge d'Or est toujours omniprésent.

  • Découvrez comment Guillaume d'Orange a jeté les bases de la Hollande moderne.
  • Rencontrez Johannes Vermeer, Pieter de Hooch, et d'autres personnages célèbres issus de Delft à l’Âge d'Or.
  • Voyez des exemples glorieux du célèbre Bleu de Delft.

Explorez l’Âge d'Or de Delft

Découvrez l’Âge d’Or dans les musées de Delft et le centre historique de la ville, où vous pourrez marcher sur les traces des Maîtres hollandais tels que Johannes Vermeer et ses contemporains, comme les peintres Pieter de Hooch, Carel Fabritius, Jan Steen, et Michiel van Mierevelt, le scientifique Anthonie van Leeuwenhoek et le juriste Hugo de Groot. Beaucoup des héros navigateurs de l’Âge d'Or venaient de Delft, eux-aussi. Un autre symbole de cette époque est le célèbre Bleu de Delft, qui a été lancé à l’Âge d'Or et reste toujours omniprésent dans la ville d'aujourd'hui.

L’art à l’Âge d'Or de Delft

Delft est la ville de Johannes Vermeer. Le peintre est né à Delft en 1632 et a passé toute sa vie dans la ville. Plusieurs de ses peintures dépeignent Delft comme elle était, comme « La ruelle » et « Vue de Delft ». Et bien sûr, Vermeer a peint les résidentes les plus célèbres de Delft (même si elles sont inconnues) : « La jeune fille à la perle » et « La Laitière ». Ses peintures sont réputées pour leur clarté inhabituelle et la manière extraordinaire dont la lumière du soleil est recréée.

Aujourd'hui, les œuvres de Vermeer sont exposées dans les musées du monde entier, mais le Vermeer Centrum Delft regroupe des reproductions grandeur nature de toutes les 37 peintures. Les visiteurs peuvent découvrir les histoires derrière les œuvres et en savoir plus sur la vie du peintre. Une journée à La Haye - à seulement 10 minutes en train - est également recommandée : la remarquable collection du musée Mauritshuis propose trois Vermeer, dont « La jeune fille à la perle » et « Vue sur Delft ».

Vermeer a été enterré dans la Vieille Église de Delft et sa tombe peut y être visitée, parmi celles d'autres artistes, héros navigateurs et scientifiques de l’Âge d'Or.

Mais Vermeer n'est pas le seul Maître hollandais lié à Delft : ses contemporains Pieter de Hooch, Carel Fabritius, Jan Steen et Michiel van Mierevelt étaient tous actifs à la Guilde des peintres de Delft (ou Guild of St Luke's) et ont créé certaines de leurs œuvres les plus importantes dans la ville.

Bleu de Delft : comment la faïencerie de Delft a atteint une renommée mondiale

L'histoire du Bleu de Delft est un excellent exemple de la grandeur de la Hollande à l’Âge d'Or. Il a été initialement créé comme une alternative plus abordable à la porcelaine de Chine, blanche et bleue. Mais le Bleu de Delft ne devait pas rester un deuxième choix bien longtemps : rapidement, sa popularité a grimpé et à son apogée, entre 1650 et 1750, des centaines de faïenceries étaient actives dans la ville. Celle qui est restée en fonctionnement au cours des siècles depuis 1653 est la Koninklijke Porceleyne Fles, désormais connue sous le nom de Royal Delft. Elle continue de produire des faïences bleues de Delft selon des méthodes traditionnelles.

Découvrez l'histoire de Delft

La meilleure façon de découvrir l’histoire de Delft - et celle de la Hollande - est de visiter le Musée Prinsenhof Delft, « la Cour du Prince ». L'ancien couvent a été la base d'où Guillaume Ier d'Orange, ancêtre de la famille royale néerlandaise actuelle et le « Père de la patrie », a combattu avec succès l'occupation espagnole au 16e siècle. Avec beaucoup d'objets artistiques et historiques, les visiteurs pourront apprendre comment les actes de Guillaume ont conduit à la fondation de la République néerlandaise et de ses idéaux de tolérance et de liberté de religion. Le Musée Prinsenhof de Delft est aussi l’endroit où Guillaume a été assassiné en 1584, et les trous des balles dans le mur sont encore visibles. La tombe de Guillaume, et celles de nombreux autres membres de la famille royale, est située dans la Nouvelle Église de Delft. Et le centre historique offre beaucoup plus de sites de l’Âge d'Or de Delft, comme l'Hôtel de Ville et les magnifiques anciennes places du marché.

Book your ticket

Réservez votre billet pour la Royal Delft Experience pour savoir exactement comment le Bleu de Delft est fabriqué et pourquoi il est resté si populaire depuis plus de 350 ans. Le billet d’entrée comprend une visite audio en plusieurs langues, et il est aussi possible de réserver une visite guidée.

We recommend: Tirez le meilleur parti des infrastructures de transport en commun de la Hollande si bien organisées. La Haye est à seulement 10 minutes en train de Delft, où une foule de trésors de l’Âge d'Or vous attendent.

L’Âge d’Or hollandais

Visitez les villes au cœur de l’Âge d'Or hollandais et découvrez l’évolution artistique de la nation.

En savoir plus
En savoir plus sur les environs
Le Delft de Vermeer à l’Âge d'Or