Rainbow heart of neon lights
© Jiroe Matia Rengel via Unsplash
Catégorie :La Pride aux Pays-Bas

Des vacances adaptées aux LGBTQ aux Pays-Bas

Les Pays-Bas sont progressistes et tolérants. Nous avons ainsi été le premier pays à autoriser le mariage homosexuel : chez nous, chacun peut être qui il veut et où il veut. Voici nos conseils pour les LGBTQ+ afin de passer d’excellentes vacances aux Pays-Bas.

  • L’une des plus grandes scènes gays d’Europe.
  • Il existe des lieux LGBTQ+ dans toutes les grandes villes.
  • La Glorious Canal Pride est présente dans d’autres villes qu’Amsterdam.

Les Pays-Bas souhaitent être un pays où chacun se sent bien où qu’il soit. Un endroit où l’on peut marcher main dans la main avec la personne que l’on aime. Où l’égalité est centrale et où l’orientation sexuelle n’a pas d’importance. En bref, les vacances aux Pays-Bas doivent être une fête pour tous, indépendamment de qui vous êtes, de votre orientation sexuelle ou de votre genre. Et bien qu’il soit toujours possible de faire mieux, les Pays-Bas sont une destination de vacances sympa si vous êtes LGBTQ+.

Selon l’Indice Rainbow Europe d’ILGA, l’organisme de défense de la communauté homosexuelle en Europe, les Pays-Bas obtiennent des résultats particulièrement bons par rapport à d’autres pays en matière d’égalité des sexes, de législation sur le genre et de « non-discrimination ».

L’indice Arc-en-ciel est mis à jour chaque année et vaut donc la peine d’être consulté si vous souhaitez partir en vacances ailleurs qu’aux Pays-Bas (nous ne voyons pas trop pourquoi vous feriez cela, mais bon...).

Amsterdam, capitale gay

Men walking hand in hand on the street

Notre capitale, Amsterdam, est certainement la meilleure preuve que notre société est ouverte et inclusive. Elle compte plus de 100bars, clubs, saunas, boutiques et même hôtels LGBTQ+, ce qui en fait l’une des plus grandes scènes gays d’Europe. Les zones les plus populaires se trouvent dans la Reguliersdwarsstraat, la Kerkstraat et le long de l’Amstel. Les endroits les plus originaux se trouvent dans la Warmoesstraat et dans la Zeedijk, dans le Quartier rouge.

La Pride Amsterdam est le plus grand évènement LGBTQ+ de l’année. Il s’agit d’une semaine riche associant conférences sur la culture gay, sport, fêtes de rue et soirées en boîte. Le point culminant de l’évènement est la (mondialement) célèbre Canal Parade, qui attire chaque année des centaines de milliers de visiteurs.

Le saviez-vous?

Le Spijkerbar, situé sur la Kerkstraat, a été fondé en 1978 et est considéré comme le plus ancien bar gay d’Amsterdam (et des Pays-Bas).

En savoir plus
Mais la Pride ne se limite pas à Amsterdam. Dans pratiquement toutes les grandes villes, pendant une semaine chaque année, la communauté LGBTQ+ est (à juste titre) mise en avant. Et la Canal Parade existe ailleurs. Utrecht aussi a des canaux et en fait bon usage lors de son Utrecht Pride Week.

L’accueil des queers aux Pays-Bas

Les Néerlandais aiment également montrer dans les zones résidentielles qu’ils défendent l’inclusion et une société ouverte. Il ne s’agit pas nécessairement de grands évènements, mais plutôt de petites choses au quotidien. Aux Pays-Bas, on est toujours accepté comme on est et nous aimons le faire savoir, subtilement ou non.

Aux Pays-Bas, on est toujours accepté comme on est et nous tenons à le faire savoir.

À La Haye, par exemple, vous pourrez trouver le Monument international des gays, un mémorial consacré à toutes les personnes tuées ou persécutées en raison de leur orientation ou de leur identité sexuelle. À Utrecht, vous pourrez faire du vélo sur le chemin arc-en-ciel d’un kilomètre de long, tandis que Rotterdam, avec Manpower et Ketelbinkie, accueille des professionnels homosexuels et des athlètes queers. Maastricht abrite l’un des premiers « straight friendly hotels », un hôtel de luxe qui s’adresse explicitement à la clientèle gay.

En bref, la communauté LGBTQ+ est (de plus en plus) ancrée dans notre culture et dans notre paysage. Et c’est très bien comme cela.

Les lieux LGBTQ+ sympas aux Pays-Bas

La question est bien sûr : où faut-il aller et où est-il possible d’aller ? La bonne nouvelle est que, de nos jours, on peut aller n’importe où. En particulier dans les grandes villes, il existe de nombreux établissements qui mettent l’accent sur une expérience LGBTQ+ sympa. Le site web TravelGay.nl propose un aperçu actuel de tous les hôtels, saunas, fêtes qui existent en la matière.

Women with brown hair kissing

Il existe des bars gays, mais en même temps, dans de nombreux restaurants ou bars, l’orientation ou l’origine est considérée comme sans importance. Par exemple, le site web QueerInTheWorld a écrit un bel article sur toutes les options gays à Rotterdam. Sa conclusion ? Il y a beaucoup de lieux cool pour les LGBT, mais en même temps, vous pourrez aussi fréquenter d’autres établissements. La ville est très progressiste et tout le monde est le bienvenu. C’est également le cas dans beaucoup d’autres localités.

À Utrecht, le Café Kalff et le Body Talk sont résolument gays, tandis que le très branché Karibu accueille tout le monde. À Eindhoven, le bien nommé pub De Regenboog ou L’arc-en-ciel est un phénomène, et le Stratumseind est un groupe festif et chaleureux.

Les sorties pour la communauté LGBTQ+

Voici la liste des meilleurs bars gays, drag shows et autres fêtes LGBTQ+.

En savoir plus

D’Amsterdam à Rotterdam ? Ou de Maastricht à Arnhem ? Les Pays-Bas disposent d’un excellent réseau ferroviaire. Dans cet article, nous vous expliquons le meilleur moyen de vous rendre d’un point A à un point B.

En savoir plus

Et si vous allez à Groningen, ne manquez pas le Café De Prins, qui organise des soirées club, quiz au pub et, une fois toutes les quatre semaines, un spectacle de travestis. Pour ce genre de spectacle, vous pourrez aussi vous rendre au Dorothy’s Dragbar, un établissement unique implanté dans un lieu historique. Le numéro 2 de la Pottebakkersrijge a en effet été l’adresse du premier et plus ancien café gay de Groningue pendant des années : le bar gay De Rits (depuis 1981). Celui-ci n’a malheureusement pas survécu à la pandémie et le Dorothy’s Dragbar est donc son successeur. Un autre avantage est qu'ils organisent des spectacles de travestis hebdomadaires et d'autres événements.

Two boys on bikes in the woods, fall

Pour conclure, n’oublions pas la petite ville de Drunen, dans le Brabant-Septentrional. Avec une population de moins de 19 000 habitants, cette ville n’est pas vraiment impressionnante ni branchée. Vous y trouverez pourtant Dunez, qui est tout à la fois une maison d’hôtes, un camping et un centre de bien-être spécifiquement destinés aux... hommes gays.

Les Pays-Bas sont synonymes d’inclusion. Partout et à tout moment.

Avez-vous trouvé cela intéressant ? Découvrez la suite.